DISQUES DE RUPTURE - UNE PREMIÈRE PRÉSENTATION

Pour quel usage avons-nous besoin de disques de rupture?

Avec les soupapes de sécurité, les disques de rupture sont les dispositifs de décharge de pression les plus fréquemment utilisés dans les installations industrielles. Ils protègent les réservoirs et les canalisations contre les déformations et autres endommagements. L'objectif principal consiste à protéger au maximum l'installation, tout en minimisant les temps d'arrêt de l'installation.

Qu’est-ce qu’un disque de rupture?

Les disques de rupture sont des dispositifs de sécurité avec des points de rupture théoriques qui réagissent selon la pression. Ils s'utilisent dans les applications les plus diverses pour décharger la pression. Ils protègent contre la surpression ou le vide lors de processus et contre les conséquences pouvant menacer l'homme, l'environnement et la machine. Une solution très simple à l'origine, les disques de rupture ont été énormément développés ces dernières années afin de répondre aux exigences toujours croissantes telles que les variations de pressions, les températures plus élevées dans les processus et les procédés techniques en pleine évolution. Le grand avantage par rapport aux systèmes de sécurité électroniques, pneumatiques ou à ressort est la fiabilité des disques de rupture – cela fait d'eux le dispositif de sécurité le plus économique et le plus important dans les entreprises industrielles. Une sécurité maximale contre les défaillances est importante afin d'éviter des temps d'arrêt inutiles de l'installation. La sécurité du disque de rupture dépend cependant largement de l'usinage et du matériau utilisé.

Construction des disques de rupture

Les disques de rupture pour la décharge de la pression sont de forme ronde ou angulaire, se composent d'une ou de plusieurs couches et sont soit plats, soit bombés.

         

 

 

 

Des points de rupture théoriques ont été préparés sur de nombreux disques de rupture, par exemple par la technologie laser. Il peut s'agir de simples encoches ou de géométries spécifiques. Cette partie du disque de rupture est appelée élément d'éclatement.

 

 

Différents domaines d'application exigent différents types de disques de rupture. Ils sont fabriqués à partir de métaux ou de matières plastiques, composés d'une ou de plusieurs couches et sont de forme plate ou bombée. La partie bombée des disques de rupture est soit dirigée vers le processus (disque de rupture inversé), soit vers le côté inverse (disques de rupture soumis à la contrainte de tension). Parmi les modèles proposés, il y a des combinaisons les plus diverses.

C'est ainsi que par exemple les disques de rupture en trois parties sont équipés de films plastiques entre les couches de métal afin d'obtenir des pressions de rupture minimales. Les matériaux utilisés sont très variés, allant des aciers fins jusqu'aux matériaux de qualité supérieure tels que l'Inconel, l'Hastelloy ou le Tantal, en passant par des revêtements ou liners en matière plastique tels que PTFE ou FEP.

 

Les disques de rupture sont installés directement entre des brides ou insérés dans un support de disque de rupture adapté qui sera alors monté entre les brides. Dans certains cas, le fabricant a déjà soudé ou brasé le disque de rupture dans un support. Dans ce cas, les supports sont équipés des raccordements nécessaires tels que, par exemple, de filetages (NPT , G ou selon les besoins du client, de systèmes d'assemblage (p. ex. VCR) ou de diverses brides (KF, ISO-K, ISO-F, CF)).

 

                         

 

 

De nombreux disques de rupture et d'autres dispositifs de sécurité sont montés dans les installations industrielles. Différentes possibilités d'alarme assurent d'être informé dès qu'un disque de rupture réagit (s'ouvre). La manière la plus simple est un fil de rupture fixé sur le disque de rupture et relié au système de conduite des processus. Lorsque le disque de rupture s'ouvre, le fil se trouve rompu et le circuit de repos est interrompu, ce qui signale l'action du disque de rupture au système de conduite des processus. Lorsque les exigences d'étanchéité sont particulièrement élevées, on utilise des indicateurs de rupture non invasifs (p. ex. le détecteur de proximité magnétique NIMU).

 

Types de disque de rupture bombés

Disques de rupture inversés
La partie bombée du disque de rupture est dirigée vers le processus et résiste à des pressions de service (voir également: caractéristiques techniques des disques de rupture) et à des rapports de pression très élevés.

Disques de rupture soumis à la contrainte de tension.
La partie bombée des disques de rupture est dirigée dans le sens opposé du processus.

Disques de rupture compacts
Dans la plupart des cas il s'agit de disques de rupture inversés ou soumis à la contrainte de tension de très petite taille nominale et souvent soudés ou brasés sur le boîtier / support.

Caractéristiques techniques des disques de rupture

Dimensions: Dans la zone européenne, le diamètre des disques de rupture est indiqué en DN (diamètre nominal), tout comme les diamètres des canalisations ou des brides et dans d'autres régions avec NPS (Nomial Pipe Size).

Pression d'éclatement (ou pression de réaction): C'est la pression à laquelle le disque de rupture s'ouvre. Elle est choisie de manière à ce que le disque de rupture s'ouvre avant que des parties de l'installation ne risquent d'être endommagées. La pression d'éclatement est supérieure à la pression de service normale (également appelé pression de fonctionnement ou pression de processus) et inférieure à la valeur de résistance à la pression (MAWP) du système respectif.

Exemple : Si la pression de service (pression de processus) est d'1 bar et si la résistance à la pression (MAWP) du système est de 2 bars, la pression d'éclatement est de 2 bars max. ou plus basse, en fonction du type de disque de rupture choisi.

Tolérance d'éclatement: Définit l'hystérèse de la pression d'éclatement du disque de rupture. Si le type de disque de rupture a une tolérance de +/- 10 % et si la pression d'éclatement définie est d'1 bar, le disque de rupture s'ouvre entre 900 mbar et 1,1 bar.

En fonction des réglementations en vigueur ou appliquées, la tolérance d'éclatement est de +/- 10 % (p. ex. directive « appareils sous pression » 2014/68/UE), à +/- 5 % (p. ex. ASME Section VIII, Division 1) ou de +/- 3 % pour des pressions de service très élevées. D'autres tolérances d'éclatement sont possibles en fonction des exigences du processus.

Que faut-il observer lors du choix d'un disque de rupture?

Les disques de rupture fiables et économiques ne sont pas des produits standardisés, mais sont toujours adaptés sur mesure aux conditions opérationnelles individuelles. De nombreux paramètres sont pris en compte pour la fabrication de tels disques de rupture, ce qui garantit un fonctionnement optimal.

 

En font partie par exemple:

  • Le système à protéger et les particularités du processus
  • Pression d'éclatement
  • Température d'éclatement
  • Surpression admissible ou vide
  • Fluide de processus
  • Pression de service (pression de processus)
  • Résistance au vide
  • Pulsation
  • Diamètre nominal
  • Surface d'ouverture nécessaire ou flux massique à évacuer

Veuillez nous contacter – nous vous conseillons individuellement et en détail sur les disques de rupture adaptés à vos processus en tenant compte de tous les paramètres pertinents, ce qui garantit un minimum de temps d'arrêt et un maximum de sécurité.

Les variantes qui y sont représentées se rapportent à nos disques de rupture pour la décharge d'une surpression et/ou d'un vide indésirable. En outre, les disques de rupture sont utilisés dans le domaine de la protection contre les explosions. Ces disques de rupture, qui sont également appelés panneaux antidéflagrants, sont souvent de forme rectangulaire et ont une surface de base nettement plus grande. Pour de plus amples informations à ce sujet, voir sous Disques de rupture pour la protection contre les explosions.

 

Disques de rupture de REMBE® - un minimum d'arrêts, un maximum de sécurité

Les disques de rupture REMBE® sont des dispositifs de sécurité de précision à la pointe du progrès technique qui sont fabriqués et contrôlés de manière individuelle pour chaque application. Ils s'ouvrent dès qu'une pression exactement prédéfinie est atteinte et déchargent cette dernière hors du système. Nos disques de rupture peuvent être utilisés en tant que dispositif de sécurité primaire ou secondaire. Leur combinaison à une soupape de sécurité, qui est ainsi protégée contre la contamination ou la corrosion, constitue souvent une option rentable attrayante.

Tous les disques de rupture REMBE® sont Made in Germany et certifiés selon PED (2014/68/UE) et selon toutes les normes et tous les règlements internationaux usuels et spécifiques de la branche. En font partie, entre autres, ASME Sec. VIII, Div. 1, KOSHA (Corée du Sud) et TR ZU 012 / 2011, TR ZU 010 / 2011, TR ZU 032 / 2013.

 

 

 

Envoyez
une
demande